Rise Up N Shine

« Si c’est animal, ça ne rentre pas dans la composition du plat ! » Encore plus fort que le veggie : le vegan. Staï est resta (« depuis longtemps, même », précise-t-il en souriant) et il n’est pas là pour jouer les hipsters. A Rise Up ‘N’ Shine, il est aux fourneaux, en salle et il s’occupe même de choisir la bonne musique.

RISE UP LOGO

Suite de cette nouvelle rubrique que je tiens dans le journal bordelais Clubs Et Concerts, et dont la thématique est : FOOD/DRINK

Rappel de l’idée derrière ce concept de génie : une alternance de sujets traitant de ce que l’on boit et de ce que l’on mange en ville, avec un angle cool et prescripteur. En gros, des bières, des bagels, des interviews avec des pâtissières de la scène clubbing, des cocktails de maboule et des cuisiniers dingos de leur menu.

Pour Clubs Et Concerts n°89, j ‘ai donc eu le plaisir d’aller échanger quelques mots avec le cuisinier de Rise Up N Shine, au 49 cours de l’Argonne, à Bordeaux (juste devant la station de tramway) :

STAI

« Plus qu’une religion, être resta, c’est un mode de vie », explique Staï, « la religion t’oblige à faire ci, faire ça, arriver à telle heure à la messe. Chez le rastaman, ça n’existe pas. On est libre de faire comme on a envie. »

Après avoir été « reggae à fond pendant de nombreuses années » et avoir fait jouer à Bordeaux des tonnes de groupes caribéens et jamaïcains, l’envie de Staï, ça a été d’ouvrir son propre restau.  « Dire Rise Up ‘N’ Shine, c’est ma manière de réveiller les gens !  Réveille-toi et brille ! Sois dans l’harmonie de la nature ! Mets-toi debout et prends conscience ! »

En authentique rasta, Staï cuisine selon la tradition « ital » c’est-à-dire « sans aucune graisse animale, pas de lait, pas de beurre  : le ital, c’est 100% végétal ».

Le seul élément qui fasse penser à un animal, c’est juste la « sauce chien », du nom de la sauce créole ! Car, Staï, originaire de Martinique cuisine avant tout des spécialités des Caraïbes mais insiste : « je n’ai pas de frontières ! ». Il nous dit : « j’ai pris le mafé, qui est un plat africain, et je l’ai fait végétalien. J’ai pris le colombo qui est antillais, et je l’ai transformé en colombo végétal ! »

RISE UP FOOD

Son secret : « Les protéines végétales, bio, sans oeufs. Le soja dans sa nature propre. On peut les faire façon poulet, façon boeuf, façon agneau, en jouant sur la texture. »

Et quand certains gars mettent en doute le caractère viril d’un repas sans steak, Staï les met au défi : « La viande qui donne de la force, c’est une vision illusoire !  Si tu fais un bras de fer avec moi, ça fait 37 ans que je mange végétal mais tu ne vas rien comprendre, attention ! Le ital vient d’Inde, où on peut trouver des familles qui sont végétaliennes de génération en génération, sur des centaines d’années…»

L’ambiance musicale est aussi servie aux petits oignons, avec de la musique traditionnelle martiniquaise, du zouk haïtien et bien sûr beaucoup de reggae.

Petit zoom sur les conseils personnalisés, qu’il s’agisse de playlist :

RISE UP 1

… de boisson :

RISE UP 2

… de digestion :

RISE UP 3

Allez, à table ! On va manger ensemble à Rise Up N Shine quand vous voulez !

Wha-Me-Eat-Bag-Natural1

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :