Everything Turns Surf ! Irradié par The Irradiates !

Autant en apporte l’event : The Irradiates au Wunderbar (Bordeaux)

Rappel du contexte :

« La recherche scientifique avance plus vite au son de la musique surf » écrivait déjà Charles Darwin dans « De l’origine des espèces » en 1859.  The Irradiates étaient justement en tournée pour interpréter leurs meilleurs thèmes accélérateurs d’expérimentations.

Ça a joué, ce samedi soir, assez tôt, au sous-sol du Wunderbar, de loin un des meilleurs établissements de Bordeaux City. En première partie, le duo Slip, que je connaissais pas encore, mais, à ce qu’on raconte en ville en ce moment, Slip, c’est le groupe qu’a le son.

Comment c’était :

J’ai loupé Slip, ayant dû assurer la réception et la manutention de caisses et de caisses de disques : la livraison – par Arno De Cea en personne – des premiers disques vinyles de mon nouveau label Metro Beach Records, en l’occurrence la réédition format 25 centimètres du split Sergent Surf réunissant Arno De Cea et ses Clockwork Wizards sur une face et Demon Vendetta sur l’autre.

>> voir ici

De Cea UPS

Brutalité surf au programme toujours, avec le live de The Irradiates, en tournée pour défendre leur nouvel LP, splendide exhumation de bandes inédites illustrant leurs dix premières années au service de la recherche scientifique au sein du Département Surf Music Déviante d’une obscure université européenne.

J’avais mon Tascam sur moi, on a pris quelques minutes avec The Irradiates pour enregistrer une petite interview. Le temps de monter et illustrer tout ça, ça devrait se retrouver très vite au sommaire de la nouvelle saison des Gwardeath Mixtapes.

Le concert était mortel. Fun et mortel, précisément. Je trouve scandaleux que ce band ne fasse pas plus de monde dans cette ville. Après mon troisième Long Island Iced Tea, j’ai promis aux gars qu’on les referait jouer sur une plus grosse scène l’automne prochain, j’espère sincèrement qu’on arrivera à mettre en place ce prochain rendez-vous – et, bien entendu, quelques dates supplémentaires sur la côte.

Mes avocats ont également pris contact avec les leurs pour envisager une sortie de quelques cassettes sur Metro Beach Records, croisons les doigts pour qu’un accord financier puisse voir le jour.

The Irradiates, album Lost Transmissions From The Remote Outpost
LP (2018) disponible aux Productions de l’Impossible.

www.theirradiates.org

Observations par : Guillaume Gwardeath, transmuté au Wunderbar

PS : Vous aimez Charles Darwin, la transmutation et les Long Island Iced Teas ? Vous trouverez encore plus de news en suivant mes réseaux sociaux : Facebook, TwitterInstagram et Pinterest !

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :