Deathfloor (come on Bordeaux make some New Noise)

J’espère qu’on ne va pas se taper dix ans de synthé à Bordeaux comme on s’est tapé du garage pendant dix ans… (VOLCAN)

Vous pourrez trouver en kiosques le numéro 27 du magazine New Noise, auquel je contribue.

>> infos pratiques ici

En pages 66-67-68, je signe un article intitulé « DEATHFLOOR (SYNTHESE BORDELAISE »), interview croisée des représentants des projets hørd, AE, VvvV, Fléau et Volcan – je devrais y revenir rapido car j’ai prévu des notes de blog sur quasiment tous ces jeunes gens post-modernes : hørd que j’ai accompagné en tournée en Belgique/Allemagne, AE dont j’ai vu le premier live à l’Heretic, Fléau qui vient enfin de mettre en ligne ses premiers sons (ça défonce), etc.

BEHIND THE SCENES
C’était une cool interview, et les membres des groupes ont été les premiers invités de la Maison Spectre, mon nouveau local de travail à Bordeaux Saint-Michel – dans lequel vous serez prochainement invité (personnellement) à prendre une bière ou un café.
La discussion s’est faite en compagnie de Seb Bassin, membre unique de hørd, Dima, membre de AE, Bardou Jacquet, membre de VvvV et de AE, Le Mage, membre unique de Fléau,  membre de VvvV et de AE, et par ailleurs membre de Year Of No Light, et enfin de Greg Vezon, membre unique de Volcan, qui a également remixé hørd, et a été illustrateur pour le compte de Year Of No Light.

NICOSHOOT

Les photos ont été prises par Nico Pulcrano, qui a shooté tout ce joli monde sous la flèche Saint-Michel toute proche, et à l’intérieur de la Basilique.

StMichel-secret

TEASER
Vous êtes réunis pour parler de vos projets musicaux. Percevez-vous une forme d’unité, une communauté d’esprit entre vos musiques ?

Greg : L’unité entre nous, c’est plus le fait qu’on boive des bières ensemble. Ah, et on utilise tous des synthés, aussi.
Bardou : Il y a ce côté froid de nos musiques, pour tout le monde. On vient du Sud-Ouest, mais on ne joue pas vraiment dans des bandas.
Seb : Nos projets sont encore assez jeunes, remarque. Ça peut encore évoluer…
Bardou : On risque de faire des bandas cold…

AFTER
Pour retrouver cette fine fleur de l’intelligentsia électronique, une seule adresse : le bar La Vie Moderne, 72 cours Alsace-Lorraine, à l’heure de l’happy hour. Vous pourrez leur poser directement toutes les questions de votre choix, et peut-être même les toucher, et tout cela contre une simple tournée de pintes.

BONUS
Je vous mets une photo inédite de Nico Pulcrano ci-dessous, extraite de la session. Je n’ai pas vraiment eu le temps de lui demander l’autorisation mais on ne risque rien, maintenant il est au Swaziland.

NP4 - 500

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :