Google View Of Death

Tout le monde a vu ça passer sur son flux web (même moi mais après quelques jours de retard, devenant à cause de ce faux pas ni plus ni moins que la risée de la scène) : le projet Hardcore Architecture.

HARDCOREFB0

Le pitch : un gazier a eu l’idée de créer un Tumblr associant captures photos de Google Street View et les adresses des groupes telles qu’elles étaient publiées dans le magazine Maximumrocknroll (période 1982-1989) : les adresses auxquelles il fallait écrire (et envoyer quelques dollars) pour se procurer les cassettes démos, les 45 tours ou les 33 tours.

Bien sûr, ça a fait vibrer la grosse corde de mi de la basse émotionnelle qui est en moi, car j’étais abonné à Maximumrocknroll dans la deuxième moitié des années 80, et je peux te dire que j’en ai passé du temps à écrire à des adresses obscures du Missouri ou de l’Illinois.

En hommage, en rip off, ou bien simplement pour perdre du temps plutôt qu’angoisser en pensant à la mort, voici quelques Google Views actuelles d’adresses décisives de la période que j’évoque, issues de mon propre fanzine de l’époque.

POSSESSED BY SPEED
POSSESSEDBYSPEED
Fanzine de Ondres (la future patrie de Gojira) et, ici, Tarnos (la future patrie de, euh) dans le département des Landes.

 

POULETS BASQUAISE
POULETSBASQUAISE
Fanzine de Saint-Jean-de-Luz, dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

 

CRUCIFIXION
CRUCIFIXION
Fanzine de Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône.

 

DECIBEL OF DEATH
DECIBELOFDEATH
Fanzine de La Suze, dans le département de la Sarthe.

 

AGRESSOR
AGRESSOR
Adresse de la démo « The Merciless Onslaught », à Antibes, dans le département des Alpes-Maritimes.

 

MUTILATOR
MUTILATOR
Adresse de la démo « Omens Of Dark Fate », à Bourg-en-Bresse, dans le département de l’Ain.

 

MASSACRA
MASSACRA
Adresse de la démo « Final Holocaust », à Ermont, dans le département du Val-d’Oise.

 

NOMED
NOMED
Adresse de la démo « Mad Skater », au Havre, dans le département de la Seine-Maritime.

 

LOUDBLAST
LOUDBLAST
Adresse du fan club après la sortie du split LP « Licensed To Thrash », à Lambersat, dans le département du Nord.

GWARDEATH
BORDEAUX
Et sinon moi j’habite ici, en ce moment, à Bordeaux, dans le département de la Gironde.

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :