Bon appartement chaud et Bonaparte manchot : Hawaii Samurai à Audincourt !

Ville : Audincourt

Population : 15000

C’est un gros rendez-vous ce samedi soir. Sur les réseaux sociaux, Franz – qui co-organisait le concert la veille à Strasbourg et qui joue ce soir (à la basse avec Hellbats) n’hésite pas à parler de  soirée « historique ». Pour donner plus de consistance au caractère « historique » de l’échéance, nous profitons de notre halte à la station-service pour acheter un buste de l’empereur Bonaparte *

* Existe en trois tailles : S, M, ou L. (Nous prenons un M)

Zigzagant entre les sites de productions de PSA, les stades de football et les rieuses barres d’immeubles, nous arrivons à la salle Moloko, un ancien cinéma devenu complexe de musiques actuelles.

La soirée est menée de main de maître, et tambour battant, par Les Production de l’Impossible. L’affiche est forte de Hawaii Samurai, donc, et de Hellbats, re-donc, mais aussi des gloires locales Two Tone Club qui font un véritable tabac. Le Moloko affiche complet. Impérial.

le-chef_wp
Le Chef des Productions de l’Impossible : « Hawaii Samurai, c’est ma tasse de thé« .

Repas du soir : lasagnes, salade verte, tarte au poire. Certains parlent d’acheter des bulots pour le brunch du lendemain. Des bulots à Audincourt ? Mais qu’aurait pensé Jean-Pierre Coffe de tout cela ? Molo – bulots – dodo : est-ce cela la réalité des nouveaux publics des scènes de musiques actuelles ?

hawaii-samurai-live-audincourt

Show de Hawaii Samurai : particulièrement excellent. Les jeunes photographes amatrices ne s’y sont pas trompées, dans la chaleur du pit.

audincourt-girl-wp

Nombre de meufs sexy ayant assisté au concert : 248

Leçon de philosophie du jour : « Voyager c’est aussi s’arrêter » (vu sur le panneau de l’autoroute, un peu avant Belfort)

Morceau du jour : Dead Moon « Down By The Road »

david-lynch-wp

Epilogue : La nuit venue, tout le monde s’adonne à une position horizontale bien méritée. Je me vois affecté une grande pièce vide, avec juste mon lit, et un drap avec un robot. Bonne nuit, David Lynch.

Prochaine étape : Saint-Dié, dans les Vosges, avec Le Schtroumpf.

PS : Vous aimez les rendez-vous avec l’histoire et les grandes pièces vides ? Vous trouverez encore plus de news en suivant mes réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest !

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :