La Playlist Gwardeath de début juin 2018

Ouais, c’est déjà juin, comme dans le poème de Boris Vian :

L’herbe grillée de juin
La terre qui craquelle
L’odeur des conifères
Et les baisers de celle
Que ceci que cela

etc.

Voici la playlist chaude. Les trucs écoutés en ce moment et qui seront probablement encore très écoutés tout le mois dans le bureau à Metro Beach, dans la Logan MCV, dans les Airbnb gratuits serviette fournie, dans les cuisines où j’irai faire cuire des nuggets de céréales, à l’hôtel Au Lion D’Or ou ailleurs.

ADOLESCENTS – Queen Of Denial
Titre en avant-première d’un album à paraître sur Concrete Jungle Records. Mortel.



THE DEVIL MAKES THREE – Paint My Face
S’il y a un style de musique qu’on aime bien écouter à Rancho Gwardo, c’est bien la musique de ranch qui fait chialer comme un homme dans son whiskey. Hey, j’ai déjà dit ici plein de fois à quel point j’aime écouter The Devil Makes Three. Leur nouvel album ne sort qu’au mois d’août mais le label donne à siroter cette chanson en avant-première. A un moment la guitare surfe un peu et ça chante : « si je devais tomber, ramasse mon épée, et ne puisses-tu plus craindre la mort à cette heure ». Mortel.
>> leur site ici

GRUESOME – Twisted Prayers
Nouvel album. Hommage macabre et brutal au death metal façon premiers albums de Death, par des mecs de Exhumed, Possessed, MalevolentCreation, etc. Mortel mortel mortel. At Gwardeath’s Door, yo.
>> ici sur Bandcamp

KEPA – Doctor Do Something
L’album d’un gars de Bayonne (64100 not New-Jersey), ma ville natale, mec. Ancien skater pro, Kepa a trouvé la rédemption dans un blues très personnel, quoi que tout à fait ferroviaire, et fait de l’Adour un puissant affluent du Mississippi. Captivant sur scène, même s’il est bien entendu qu’en 2018 on ne pécho plus avec un harmonica, que les choses soient bien claires.
>> son site ici

MELVINS – Pinkus Abortion Technician
Ce nouvel album des Melvins ne met pas le cul par terre comme à la grande époque mais c’est quand même les putains de Melvins : tu le comprends, ça ? I Want To Hold Your Hands, la reprise des Beatles, défonce. Les Melvins vont donner des concerts en Europe en octobre, dont un juste à-côté de chez moi. Viens, je serai ton Digitick, je serai ton Airbnb, je serai ton Blablacar, je serai ton uberisation des rapports sociaux.
>> ici sur Bandcamp



SHOCK – 7’’
Punk hardcore avec les gars qui tiennent bien les murs de la maison à Bdx. Straight edge et bien sombres dans la digne tradition des Men In Black. Du riff rapide mais ça défonce aussi grave en slomo. Voile sur la face / Un bonheur qui laissera des traces / Pour tromper la mort. Sorti sur Destructure. Illustration Freak City. Une équipe de Shock.
>> ici sur Bandcamp

A très vite pour 5 ou 6 nouveaux skeuds qui défoncent.

CROCOBOY MAKING OF

Et si vous aimez vous mettre une serviette sur la tête et danser, vous trouverez encore plus de news en suivant mes réseaux sociaux : FacebookTwitter,  Instagram et Pinterest !

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :